Il est où le bonheur au travail ?

J’ai été interviewée par le Groupe français “The Links” dans le cadre de leur Livre Blanc sur le nouveau visage de la relation client à distance“Il existe de nombreux marchands de bonheur, mais attention, le bonheur ne se décrète pas !”, ai-je eu l’occasion de préciser dès le début de cette discussion.

Selon moi, le bonheur au travail repose sur deux piliers : d’un côté, sur la question du sens (en quoi mon travail est-il en lien avec mes valeurs ? Pourquoi je me lève le matin ?) et, de l’autre côté, sur l’harmonie. En Belgique, contrairement à ce qu’on pourrait penser, 85 % des burnouts sont dus à de mauvaises relations professionnelles et non pas à une surcharge de travail ! On ne se connaît pas, donc on ne se comprend plus, et les non-dits toxiques se multiplient…

Lors de cette interview, j’ai pu aussi mettre en avant le concept de “Greatwashing”. Pour moi, prétexter le bien-être pour se donner bonne conscience ou encourager la compétition est très dangereux et manipulateur.

Grand merci à The Links pour cette interview à retrouver sous ce lien dans son intégralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *