Au revoir Selfie, bonjour mon Ame

Besoin d’Image? de plaire? de faire une belle impression? Oui…Et si la dynamique des “Selfie” qui nourrit notre Ego pouvait laisser de la place à l’authenticité de notre âme? à notre belle singularité qui peut se permettre de quitter les stéréotypes? Ma carte blanche de cet été dans Psychologies Magazine: quittons les moules qui nous fondent pour offrir qui nous sommes!

Observez  des adolescents qui veulent tous se ressembler pour se sentir appartenir au groupe, les personnes qui font de grands régimes avant les saisons estivales, les fous du shopping pour être le plus tendance possible, les carnets de rendez-vous qui affichent complets pour la chirurgie esthétique contre le vieillissement, ou les formes jugées trop rondes, les publicités qui mettent la pression d’une image parfaite, …Quel dénominateur commun voyez-vous, qui peut parfois faire tant souffrir ? Oui, c’est la prison de l’image ! Surtout en cette période des vacances, des retrouvailles à la plage.

Je vous propose de faire votre exploration personnelle.

Fermez les yeux et pensez à l’image de vous : que voyez-vous de vous ?  quelle partie de votre corps faites-vous le plus exister ? Quelle partie de votre corps cherchez-vous à cacher ? Que regardez-vous de vous en photo ? Votre ego est ainsi aux manettes pour vous dire, voire parfois hurler, combien votre beauté est codée, cadenassée, emprisonnée par l’importance de l’image extérieure.

Brigitte, 62 ans, me dit combien sa vie a été dictée par ce piège de l’image.

« Je ne me permettrai jamais de sortir sans être parfaitement bien habillée. Je suis rongée par le fait de me voir vieillir, m’arrondir, au point d’avoir honte, d’avoir peur de ne plus être appréciée. »

Durant l’entretien, j’ai invité Brigitte à aller regarder sa profondeur, celle qui fait sa vraie singularité. Elle a commencé à regarder à l’intérieur d’elle-même et m’a dit : « C’est vrai que je me sens rayonnante, lumineuse, empathique, joyeuse,… »

Elle a progressivement pris conscience de son intériorité, celle qui offre aux autres sa vraie beauté.

Je lui ai proposé de se répéter régulièrement : « Les gens qui laissent des traces sont les gens qui montrent et offrent leur âme ». Brigitte, jusqu’alors était convaincue que pour laisser une trace, le paraître était la meilleure piste. Elle étouffait son âme de peur d’être ridicule !

Et vous quelle trace avez-vous envie de donner ?

Une image de « Selfie » ? ou votre beauté intérieure ?

Plus l’on s’occupe de son image seule, plus on se  met un écran entre soi et le monde !

Révélez votre âme et voyez comme vos relations vont devenir de vraies rencontres : bienveillantes, authentiques, humaines.

Offrez-vous la joie d’aller à la rencontre de nouvelles personnes ou de celles qui vous entourent  en cherchant à les connaître, surtout à les reconnaître pour faire éclore leur vraie beauté, un vrai trésor.

Vous verrez combien les gens ordinaires sont chacun extraordinaire : au revoir l’emprisonnement du « Selfie », bienvenue à la beauté de la singularité, au cadeau des vraies rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *